jument_et_titre

Qui sommes-nous ?

la_pouliche

La Pouliche

«Enseignante» en conscience créatrice depuis une douzaine d’années, je consacre tout mon temps à sa diffusion et à ce chemin sans chemin vers l’être véritable.

Parallèlement à un parcours professionnel atypique, j’ai toujours été une chercheuse du sens de la vie. A 20 ans, après des études d’ethnologie sur le mexique précolombien, je rentre – faut bien «gagner sa vie !» au bas de l’échelle du service comptable de la filiale informatique de la Caisse des Dépôts, univers aux antipodes de mes rêves ! Mais je vais y apprendre la rigueur.

Là, contre toute attente, je me prends au jeu et grimpe dans l’échelle sociale, et cinq ans plus tard, je suis cadre... Aïe, aïe, aïe, me voilà piégée dans le ronron de la société – métro, boulot, dodo, loisirs pour m’évader. Oups ! Je ne me serais pas un peu éloignée de mon fameux sens de la vie, que je continue à chercher, néanmoins ?

Comme, au fond, c’est mon âme qui préside aux grands tournants de ma vie, elle me concocte un chômage longue durée, histoire de me remettre sur les rails ! Que faire ? Par où aller ? J’ai une aspiration : créer une sorte de laboratoire pour œuvrer à l’émancipation de l’être humain et développer son potentiel... Ce n’est pas mûr ! J’opte donc pour ma deuxième option et j’ouvre une agence de communication graphique à Paris. Je suis mon propre patron. Cette aventure dure près de neuf ans pendant lesquels, l’esprit d’entreprise, la gestion des hommes et des femmes prévalent.

Je sors de cette expérience exangue à tous les niveaux. Pour mon entourage, je suis en échec. Je m’offre un an de dépression au bord de la mer, dans le nord car j’ai dû quitter Paris. Mais, mon âme veille sur moi et me pose une alternative claire : c’est l’accomplissement de mon être ou rien !

J’ai toujours eu un don pour soulager les gens avec mes mains et par l’écoute et le dénouement de certaines situations les concernant... je fais une formation en Bio-Trame avec Jean-Philippe Marcoux. Il y a des choses que je sais déjà, intuitivement... mais ce cycle de stages sur deux ans est un tournant dans ma vie. Il me fait comprendre comment l’information circule sur la trame que forme mon corps et me laisse entrevoir ce qu’est la matrice au niveau sociétal et égotique. J’acquière là une certaine connaissance et pratique et je fais des liens avec d’autres recherches «spirituelles» antérieures.

Je me lance dans un cabinet de consultations en Bio-Trame pendant trois ans. J’ai une petite clientèle fidèle et j’ai des résultats probants auprès de certaines personnes. Je répare la trame...

En 2003, lors d’un stage qu’elle donne dans le midi de la France, je fais la connaissance de Ghis (auteure de La Mafia Médicale). Ça me parle ! Elle me dit que je suis l’esprit créateur tout entier, moi qui pensais encore n’en être qu’une partie... Oh ! C’est le morceau qui me manquait ! Elle m’informe aussi de l’état du monde, de notre société... là aussi, je suis au courant de certaines choses, mais pas tout. Le monde que j’ai créé est encore pire que je pensais ! Oups ! Il est temps de faire quelque chose ! J’intégre qu’il n’y a que moi qui puisse me changer et que ce changement de vibration en moi rejaillit sur toute l’humanité.

Ghis, à cette époque, fait un appel à qui a envie d’enseigner et de diffuser cette conscience. Je décide alors de me lancer, malgré ma trouille de parler en public, et d’«informer» les autres. Je construis mon premier 2 jours et l’anime devant 10 personnes au printemps 2004. L’année suivante, je démarre des «5 jours». Et cela dure depuis plus de 10 ans !

Cependant, très rapidement, je suis face à une contradiction : je ne peux pas réparer la trame (contribuer à réparer...) d’une personne d’un côté, et par ailleurs, inviter à sortir de la matrice ! J’arrête donc mes consultations en Bio-Trame.

Pendant toute la première partie de ma vie, j’ai amplifié mon ego – essayez de grimper dans l’échelle sociale sans cela ! Depuis quelques années, je m’emploie à le dissoudre, laissant ainsi la place à mon âme, en intégrant de plus en plus que je suis l’entière créatrice de qui je suis, de ma vie, du monde entier...

Je suis «enseignante» en Personocratia – concept de Ghis – lorsque je décide, fin 2013, de voler de mes propres ailes et de diffuser la conscience créatrice avec ma note personnelle : sortir du drame, du triangle infernal, victime, coupable, sauveur, dans l’humour et la légèreté ! C’est ainsi que naît :

lavieest1

J’intègre progressivement les enseignements d’Aurobindo et de Mère et m’attache à les vivre le plus possible dans ma vie. Les ateliers que je continue de donner sont empreints, dorénavant, de mes découvertes et mises en pratique et sont davantage basés sur la connaissance de soi et de l’universalité de l’être humain.



Toutes les illustrations, sauf indication contraires sont de : signature_alex



La chanson lavieest2

Auteure et interprétation : La Pouliche

Composition et arrangements : Luc Brian

Enregistrement : Studio2c

Ecoute et paroles de la chanson ici

haut de page
haut